Le métropolite du Monténégro Amphiloque : « La soif de pouvoir du patriarche de Constantinople est catastrophique pour l’avenir de l’orthodoxie »

Le métropolite du Monténégro Amphiloque : « La soif de pouvoir du patriarche de Constantinople est catastrophique pour l’avenir de l’Orthodoxie »
Le métropolite du Monténégro Amphiloque

Le métropolite du Monténégro Amphiloque : « La soif de pouvoir du patriarche de Constantinople est catastrophique pour l’avenir de l’orthodoxie »

800

Lors de l’homélie qu’il a prononcée en l’église Saint-Nicolas à Bandići, au Monténégro, le métropolite Amphiloque a rappelé les paroles de l’apôtre Paul, selon lesquelles il n’y a dans l’Église ni Juif, ni Grec, ni esclave, ni homme libre, ni homme, ni femme. « Il n’y a ni Chinois, ni Japonais, ni Russe, ni Américain, ni Serbe, ni Monténégrin, il n’y a que Jésus-Christ et ceux qui se rassemblent autour de Lui. C’est cela l’Église du Christ. Elle a été telle à travers les siècles, et elle le restera jusqu’à la fin du monde et la consommation des siècles. Cela est très important que nous le sachions à notre époque, lorsque les gens sont étrangers à l’Église. Beaucoup sont étrangers à l’Église et voudraient la diriger », a souligné le métropolite. Celui-ci a ajouté que de telles personnes ne croient pas même en Dieu. « Mais elles pensent qu’elles ont le droit de disposer de l’Église et de sa vie. Mais cela n’est pas possible », a ajouté le hiérarque. Le métropolite a posé la question : comment dans un État laïc, un chef d’État peut-il s’immiscer dans les questions ecclésiastiques ? « C’est absolument insensé. Particulièrement chez nous au Monténégro, où pendant la guerre civile, le métropolite du Monténégro et du Littoral avec environ une centaine des meilleurs prêtres du diocèse ont été assassinés. Et c’est ainsi qu’a été créé l’État comme il est aujourd’hui. Celui-ci devrait respecter l’Église. C’est le droit de l’Église » a souligné le métropolite, ajoutant qu’il craignait que ce manque de respect à l’égard de l’Église soit un indicateur de la diffusion de l’esprit fratricide au Monténégro. « Ce n’est bon pour personne, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’une Église qui a réellement créé cet État » a mis en garde le hiérarque. Celui-ci a encore insisté sur le fait que la soif du pouvoir est la maladie la plus dangereuse dans toutes les sociétés et que, dans l’Église catholique-romaine, elle est un dogme à travers les siècles, tandis que dans l’Église orthodoxe, elle est une tentation. « Il en est ainsi de nos jours. Cela se voit aujourd’hui dans la conduite du patriarche de Constantinople à l’égard de l’Ukraine. Sa soif de pouvoir a mené à de grandes tribulations en Ukraine, à une division qui est catastrophique pour l’avenir non seulement de l’Ukraine et de tous les peuples slaves, mais en même temps de toute l’orthodoxie ». a conclu le métropolite. S’exprimant le 25 décembre à Đenovići, le métropolite Amphiloque a commenté ainsi les propos récents du président monténégrin Đukanović, qui réclame l’autocéphalie de l’Église du Monténégro : « Qu’il reçoive d’abord le baptême et devienne membre de l’Église de Dieu, afin de pouvoir parler de l’Église ! »

Sources : 1 et 2

Source: Orthodoxie.com