Centenaire du martyre de la sainte grande-duchesse Élisabeth à Jérusalem

Centenaire du martyre de la sainte grande-duchesse Élisabeth à Jérusalem

358
Centenaire du martyre de la sainte grande-duchesse Élisabeth à Jérusalem

Le centenaire du martyre de la grande-duchesse Élisabeth et de la moniale Barbara a été commémoré le 18 juillet au couvent Sainte-Marie-Madeleine à Jérusalem. La divine liturgie était présidée par l’évêque de Manhattan Nicolas, vicaire du diocèse d’Amérique orientale de l’Église russe hors-frontières. Il était assisté par l’archimandrite Alexandre (Elisov), chef de la Mission ecclésiastique russe du Patriarcat de Moscou à Jérusalem et l’archimandrite Romain (Krasovksy), chef de mission de l’Église russe hors-frontières, ainsi que par les membres du clergé du couvent Sainte-Marie-Madeleine, et des prêtres des Églises de Russie, d’Ukraine, de Serbie et de Tchéquie, en présence de nombreux fidèles. Selon la tradition établie, le patriarche de Jérusalem Théophile assistait à l’office. Il était accompagné de l’archevêque d’Anfidon Nectaire, représentant du patriarche de Jérusalem auprès du patriarche de Constantinople, et de l’archimandrite Bartholomée. À l’issue de la liturgie a eu lieu un office d’intercession devant les reliques de la sainte, lequel a été célébré par les hiérarques des Églises de Jérusalem et de Russie, ainsi que l’ensemble du clergé. La présence dans la ville sainte de Jérusalem des reliques des saintes martyres Élisabeth et Barbara est due aux labeurs de l’higoumène Séraphin (Kouznetsov, 1873-1959), supérieur de la skite Saint-Séraphin du diocèse de Perm, qui les avait transportées depuis Ekaterinbourg jusqu’à Changhaï par voie terrestre, puis par voie maritime jusqu’à Port-Saïd, et de là jusqu’à Jérusalem, accomplissant le vœu de sainte Élisabeth d’être inhumée en Terre sainte.

Source: Orthodoxie.com