Canonisation de trois nouveaux saints de l’Église orthodoxe serbe

Saints Grégoire et Basile de Peć

Lors de sa dernière session, tenue du 28 avril au 10 mai, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe a décidé la canonisation de trois saints martyrs. Il s’agit des saints Grégoire et Basile de Peć, et de Bosiljka Rajičić. St Grégoire de Peć (XVIIème-XVIIIème s.) était un jeune moine du monastère du Patriarcat de Peć (Kosovo). Il fut martyrisé après avoir refusé de se convertir à l’Islam. Les miracles commencèrent à se produire sur le lieu de son inhumation secrète par les chrétiens, et une petite église fut construite plus tard à cet emplacement. Les autorités communistes ont démoli l’église et construit un institut à sa place au milieu du XXème siècle, bien que les reliques incorrompues du martyr aient été découvertes pendant la démolition de l’église. Sa mémoire sera célébrée le 22 janvier / 7 février. St Basile de Peć (XVIIème s.) travaillait comme boulanger à Peć. Lorsque les Albanais enlevèrent sa fille, il décida de préserver l’honneur de celle-ci et les supplia de ne pas la convertir à l’Islam. Les Albanais ont battu celui-ci avec une cimeterre et le laissèrent mourir. La place de son inhumation était vénérée par les orthodoxes qui, plus tard, érigèrent une église à cet endroit, qui fut démolie ensuite par les Turcs. Le lieu de sa sépulture a finalement été détruit durant les hostilités au Kosovo en en Métochie en 1999. Sa mémoire sera célébrée le 29 avril / 12 mai. Bosiljka Rajičić (XVIIIème s.) était âgée de 17 ans lorsque les Albanais l’ont enlevée. Elle refusa catégoriquement de se marier à un Albanais et de se convertir à l’Islam et subit toutes sortes de tortures. Elle fut ensuite emmenée hors du village et mise en pièces. Il fut interdit à sa parenté d’inhumer ses restes. Dans le peuple, le lieu de sa mort devint connu comme « la tombe de la fille » et elle-même fut représentée sur une fresque au monastère de Peć. Sa mémoire sera célébrée le 13/26 octobre.

Source Orthodoxie.com